Recherche
 
Fermer
Ce site dans votre langue

French English Afrikaans Albanian Amharic Arab Armenian 
Azerbaijan Basque Belarusian Bengali Bosnian Bulgarian Burmese 
Catalan Cebuano Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Cingalais Corsica 
Croatian Czech Danish Dutch Esperanto Estonian Finnish 
Gaelic (Scotland) Georgian German Greek Haitian creole Hawaiian Hebrew 
Hindi Hungarian Icelandic Igbo Indonesian Irish Italian 
Japanese Kazakhstan Khmer Kirghiz Korean Kurdish Laotian 
Latvian Lithuanian Luxemburgish Macedonian Malaysian Maltese Mongolian 
Nepalese Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian 
Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Tagalog Tajikistan 
Thai Turkish Ukrainian Uzbek Vietnamese 

Plugin TranslatorBox par Dipisoft
Merci à Google Traduction

Visiteurs

Map

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.apne.info/data/fr-articles.xml

EXPOSÉ D'YVES TARDY « La Fédération aujourd'hui »

tardy_1.jpgLimiter les dépenses:
Cela a été fait, et à une réduction des dépenses s'est ajoutée une recette imprévue (liée au changement de lieu de stockage de notre matériel). Ainsi, en 2006, le bilan a été équilibré.

Trouver des ressources:
Le 20 juin 2006, le Comité directeur lançait l'opération du bloc-feuillet édité par la Fédération qui aura un effet sur nos finances de 2007. Il nous a libéré des craintes liées à la suppression toujours possible de deux apports financiers indispensables à la Fédération (ADPhile et partenariat Yvert et Tellier).

Aller sur le terrain:
Pour la première fois depuis sa création en 1922, la Fédération va sur le terrain, à la rencontre des associations, pour un motif autre que statutaire. Nous y sommes avec vous. Très bien accueillis nous n'avons pas, comme je vous l'annonçais en 2006, "les pieds dans la glaise" !

 
QU'EST-CE-QUE LA FÉDÉRATION AUJOURD'HUI ?

Des hommes:
- un peu plus de 37000 membres adultes et 5000 jeunes (scolaires compris),
- 654 Associations
- 23 Groupements,
- un Conseil de 46 membres et 5 conseillers
- un Bureau de 10 personnes
- un Comité directeur de 4 administrateurs
- un secrétaire administratif
- et surtout, des bénévoles grâce à qui elle peut fonctionner.

Des moyens:
Au travers de nos partenariats
- Avec La Poste : partenaire incontournable, nous le verrons plus loin
- Avec Yvert et Tellier : il faut le rappeler
- Et avec d'autres partenaires tels que négoce, presse, Croix Rouge etc ...

Un Siège social:
Il faut être conscient de la chance que nous avons. Grâce aux économies réalisées durant la période où Gabriel Gourin était président, nous avons pu acheter un local dans un immeuble, à Paris, 47 rue de Maubeuge, payé totalement à ce jour. Donc, ne pas avoir de charge de loyer à Paris est une situation très intéressante, sans compter la valeur des locaux qui a bien évolué en 15 ans.

Des moyens de communication:
La Philatélie Française avec un nombre d'abonnés qui a augmenté légèrement en 2007, après des années en baisse régulière. Il semble qu'elle réponde mieux aux attentes de nos membres, même si le nombre de numéros est passé de 10 à 6. C'est notre revue, et elle est ouverte à toutes les associations fédérées. N'hésitez pas à contacter Georges Guigues, le rédacteur en chef, il saura trouver la place pour vos lignes.

Le site internet, grâce au travail de notre webmaster Bernard Le Lann, nous sommes les premiers à passer les nouvelles philatéliques sur toute la France. Vous avez pu y lire la presse, vous y avez déjà vu le projet du futur timbre courant (le jour de son annonce officielle). Et ce ne sont que des exemples. Regardez ce soir, en rentrant à la maison, les photos de la présente réunion seront sur le site.

Certes, Bernard est aussi dur de tête que moi, mais quel travail ! et quelle fréquentation du site ! Et enfin, la présente rencontre est un moyen de communication. Très lourd celui-là, mais à notre avis fondamental. Des ressources : Pour que la Fédération fonctionne, il lui faut des ressources Ce sont les cotisations, bien modestes comparées à celles d'autres fédérations nationales. Cependant, nous ne pensons pas nécessaire de les augmenter.

Le bloc-feuillet édité par la Fédération:
La vente du bloc-feuillet 2007 est terminée, les 18.250 exemplaires restants vont être détruits devant huissier. Des tirages spéciaux sont conservés pour être offerts à d'autres Fédérations ou à des personnes à honorer. Le résultat financier net, avant impôts, est voisin de 78.000 euros. En 2008, nous émettons un nouveau bloc-feuillet.

Les conditions de vente seront modifiées pour que les associations puissent, elles aussi bénéficier d'un prix attractif. Merci à tous ceux qui achètent le bloc fédéral, et qu'ils n'aient aucun souci, nous sommesmaintenant dans la civilisation de l'image, la présente n'est même pas virtuelle, et qui m'aurait dit, il y a quelques années, que je devrais vous convaincre dans ce domaine.

Les partenariats sont aussi des ressources:
ADPhile représente une rentrée de 45 000 €, sans compter toutes les interventions directes dans de nombreuses manifestations, et les publications diffusées par nos associations vers le public. Yvert et Tellier représente 23 000 € pour le budget fédéral et de 27 000 € en matériel et fournitures pour les associations lors des congrès et manifestations régionales.

 
LES PROJETS FÉDÉRAUX

La refonte du règlement des expositions:
Vous allez voir, dans le prochain numéro de La Philatélie Française que le Bureau fédéral a lancé des groupes de travail pour répondre à des vœux déjà connus, mais surtout pour avoir connaissance de vos souhaits. Ces groupes, dirigés chacun par un membre du Bureau, sont constitués de personnes non membres des commissions fédérales officielles. Ils doivent puiser les avis du terrain sur, par exemple, les passeports philatéliques de jurés, la publication des résultats d'expositions...

Une décision vient d'être prise, cette fois pour les participations en internationale : la Fédération prend actuellement en charge les frais de douane et de transport des collections. Cette situation ne sera conservée que pour les présentations de jeunes et pour la première exposition d'une collection d'adulte. Penser que dans certains pays, même les frais de déplacement du commissaire sont mis à charge des exposants...

Les jurés:
Leur intervention est indispensable. Il y a un gros travail à faire pour l'amélioration de leurs connaissances et de leurs qualités pédagogiques. Comment pourra se faire cette formation ? Nous attendons là aussi vos idées par l'intermédiaire des groupes de travail.

Les commissions développement et communication:
Elles fonctionnent depuis quelques mois et des idées germent. Mais ce qui est certain c'est que le rôle de vous tous est là aussi très important. Pour communiquer, il faut être deux au minimum. Nous n'hésitons pas à donner l'exemple du Comité directeur : quelques soucis émanaient de certains d'entre vous en pensant à l'éloignement des 4 personnes le constituant et domiciliées loin de Paris, aux 4 coins de la France.

Or, toutes les nouvelles sont échangées, grâce à internet ou par téléphone, dans la journée, et aucune décision n'est prise isolément par l'un d'entre nous. Aujourd'hui, la distance ne compte plus, les idées naviguent, il faut avoir envie de les donner et d'aller les chercher.

 
QUELQUES RÉFLEXIONS LUES DANS LA PRESSE

Une interview de Madame Adrienne Rosenberg par Catherine Prieur à Poitiers : Il y a trop de timbres émis " Oh, environ une soixantaine... " J'évoque alors les carnets, blocs... pour entendre : " Ah mais ça, cela n'est pas de la philatélie "! Dans " Les documents philatéliques " n° 193, du 3ème trimestre 2007, de Pierre Guichenduc : Le philatéliste est ainsi fait qu'il est capable de pester contre les émissions abusives qui affectent son porte monnaie tout en s'empressant de les acheter à tout prix.

Dans L'Echo de la Timbrologie avril 2007, toujours Madame Adrienne Rosenberg : Le panier moyen n'a pas tellement évolué Peut-être faut-il faire des choix ? On peut prendre tous les timbres du programme philatélique, on peut faire des thématiques.... Dans Atout Timbres , Madame Françoise Eslinger :

Nous avons 3 marchés:
- Celui de la collection : c'est le programme philatélique
- Celui de l'univers du timbre : pour le grand public
- Celui des entreprises
Une simple remarque à ce sujet: pour nous philatélistes, nous ne voyons pas la différence entre ces 3 marchés, puisque, dans chacun, il y a des éléments qui sont collectionnés par les philatélistes.

Propos de Madame Françoise Eslinger, avant le lancement des « Etats Généraux de la Philatélie »:
3 ruptures ont une influence sur la philatélie:
- technologique (courriel)
- sociétale (les loisirs ont bien évolué) notamment avec les jeunes
- réglementaire (le 1er janvier 2011, libération du courrier) et elle ajoute "il faut que les partenaires, les acteurs de la philatélie se rencontrent pour en assurer l'avenir. ".

Dan
tardy_2.jpgs L'Echo de la Timbrologie décembre 2007, François Farcigny dit : « Les Etats Généraux de la Philatélie vont faire bouger beaucoup de chose. Cela implique qu'il va falloir éduquer les collectionneurs, faire des choix. Même si certains regrettent que la philatélie d'images tende à supplanter la gravure et l'art, il s'agit de ne pas oublier la valeur sentimentale d'une collection. Les timbres représentent un patrimoine que l'on ne devrait pas seulement penser à vendre. »
 
EN CONCLUSION

Et derrière toutes ces déclarations, nous sommes là, avec notre attitude de collectionneur. Sans doute, si nous voulons toujours exister, ensemble, il faut changer. Dans quelle direction ? Et jusqu'où ?

« Il n'y a pas de fatalité ! Notre passion sera demain, ce que nous, philatélistes, en ferons sur le terrain ».


Yves TARDY Printemps 2008

Vous êtes ici :   Accueil » FFAP - Yves Tardy
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Hbtp
Recopier le code :


  1528628 visiteurs
  19 visiteurs en ligne

Connectés :
membresWebmaster
Contactez le bureau
   
Le Président                email.png
   
Le Vice-Président        email.png
   
Le Trésorier                  email.png
   
La Secrétaire               email.png
    
  
. . : : Le portail des philatélistes de Neuf-Brisach : : . .