Vous êtes ici :   Accueil » Bleu de Prusse

Bleu de Prusse

Button_Previous.png
Savoir reconnaître un bleu de Prusse
 
bleu_de_prusse_01.jpg
 
Récemment nous a été posée cette question : est-ce que l’on peut se fier aux couleurs d’un scan pour déterminer si un timbre est ou non un bleu de Prusse ? Et voici la réponse que nous avons faite : non, ce n’est pas possible. Les scanners déforment systématiquement les couleurs des timbres.
 
En revanche, il existe un “truc” d’expert pour séparer le bon grain de l’ivraie, c’est-à-dire pour éliminer des n°83 qui, au premier abord, ont une couleur intéressante mais qui, en réalité, ne sont pas des bleus de Prusse.
 
Ce truc est le suivant : l’angle inférieur gauche des bleus de Prusse est toujours soit arrondi, soit brisé. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bleu de Prusse a été émis en 1880 et que les “1 centime Sage” émis entre 1877 et 1885 sont tous porteurs de cette anomalie qui disparaît, en revanche, sur les timbres émis ultérieurement (entre 1888 et 1901), le dessin ayant été rectifié.
     
bleu_de_prusse_02.jpg
Figure 1 : timbre avec angle inférieur gauche arrondi.
    
bleu_de_prusse_03.jpg
Figure 2 : timbre avec angle inférieur gauche brisé.
   
bleu_de_prusse_04.jpg
Figure 3 : timbre avec angle inférieur gauche intact (en pointe).
      
Résumons-nous : si vous êtes en présence d’un “1 centime Sage” et que celui-ci a le coin inférieur gauche intact (figure 3), il ne s’agit en aucun cas d’un bleu de Prusse. Mais si votre timbre a le coin inférieur droit arrondi (figure 1) ou brisé (figure 2), alors il est possible pour que cela en soit un.
   
Autre “truc” d’expert : lorsqu’un timbre est un bleu de Prusse, il arrive fréquemment que la ligne d’encadrement transparaisse partiellement au verso, comme c’est le cas pour le timbre ci-dessous.
    
bleu_de_prusse_05.jpg
La ligne d’encadrement du timbre transparaît ici à la verticale, à la gauche de la signature Aimé Brun.
      
Notre conseil pour conclure : si vous avez un timbre possédant une jolie couleur indigo, un angle inférieur arrondi (ou brisé) ainsi qu’une ligne d’encadrement apparaissant au verso… alors nous vous conseillons de le faire expertiser. Il est possible que vous ayez une pépite entre les mains !
    

Nous remercions Elliot Yeung, de la maison Le Timbre classique,
pour son aide dans la réalisation des visuels de cet article.

Date de création : 2024/02/19 # 13:48
Page lue 136 fois