Manifestations
Recherche
 
Fermer
Ce site dans votre langue

French English Afrikaans Albanian Amharic Arab Armenian 
Azerbaijan Basque Belarusian Bengali Bosnian Bulgarian Burmese 
Catalan Cebuano Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Cingalais Corsica 
Croatian Czech Danish Dutch Esperanto Estonian Finnish 
Gaelic (Scotland) Georgian German Greek Haitian creole Hawaiian Hebrew 
Hindi Hungarian Icelandic Igbo Indonesian Irish Italian 
Japanese Kazakhstan Khmer Kirghiz Korean Kurdish Laotian 
Latvian Lithuanian Luxemburgish Macedonian Malaysian Maltese Mongolian 
Nepalese Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian 
Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Tagalog Tajikistan 
Thai Turkish Ukrainian Uzbek Vietnamese 

Plugin TranslatorBox par Dipisoft
Merci à Google Traduction

Visiteurs

Map

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.apne.info/data/fr-articles.xml

Page précédente

Le courrier

Le courrier était destiné aux hommes d'affaires : banquiers, commerçants, notaires... aux services d'État : justice, armée, contributions, mairies...

Ces gens venaient au bureau du Maître de la Poste pour réceptionner leur courrier, payer le port et, des fois rédiger tout de suite les réponses pour faire gagner du temps à un dossier. La lettre personnelle était très rare.

Sur les lettres confiées au «courrier», l'envoyeur inscrivait : «Payé 6 Sols ou 8 Sols auporteur», selon la distance. Il était convenable d'affranchir les envois destinés aux majors des régiments pour avoir des nouvelles de soldats, aux directeurs des hôpitaux, aux curés...
Pour les hommes d'affaires, la majorité des plis portaient le cachet: «P D» à l'encre grasse: Port dû à payer par le destinataire.
courrier.jpg

Un«courrier» (1769)

Le Maître de la Poste encaissait cette taxe, la consignait sur un reçu et réglait le compte avec le convoyeur de la malle-poste au passage suivant. (Taxe toujours payée d'avance au moment de la réception du courrier).

diligence_1.jpg

Diligence: fin XVIe

La poste en 1870, La «Reichspost» s'installe à Neuf-Brisach. Le facteur portait l'uniforme adéquat allemand.

source: Brockhoff


Vous êtes ici :   Accueil » Les origines de La Poste
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
rneT
Recopier le code :


  1553028 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!
Contactez le bureau
   
Le Président                email.png
   
Le Vice-Président        email.png
   
Le Trésorier                  email.png
   
La Secrétaire               email.png
    
  
. . : : Le portail des philatélistes de Neuf-Brisach : : . .